Solitude

La porte ne s’ouvre pas, il n’y a personne d’autre que moi qui franchit le seuil. Avant, ce n’était pas comme ça, je n’avais jamais été seule. Ma maison calme ressemble à une forêt dévastée par une tempête. Il y a eu de la vie, il y a eu des fêtes. Aujourd’hui, c’est comme s’il ne restait que quelques feuilles sur le carrelage. C’est une maison vide, abîmée par quelques passages. Quand je peine à ouvrir la fenêtre, je te revois à l’extérieur, me faisant signe de la main en me disant que tu reviens. Tu me tournes le dos, tu montes deux trois marches, à cet instant je ne pouvais pas savoir que jamais plus tu ne me ferais face. Je suis allée dans la cuisine et je t’ai préparé ton plat préféré, je crois que tu ne l’as pas apprécié, ton assiette est restée sur la table. J’ai attendu, je t’avoue, j’ai pleuré plusieurs fois. Mais un jour tu m’as entendu et tu es revenu danser avec moi. Dans cette maison calme nous valsons autour de quelques meubles couverts de poussière, certains cadres sont brisés sur le sol, je suis certaine de ne pas danser seule, hier encore, je t’ai préparé ton plat préféré. Peut-être qu’il était trop salé…

3 commentaires sur “Solitude

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s